14.10.12

[Arthur Rimbaud - Poèmes Politiques]

Arthur!
Rimbaud!
Et les voyelles se colorent,
la magie, l'orgie des mots, les rimes, la prose se rebelle.

Arthur le peau rouge criard et communard, le noyé pensif qui parfois descend.
Celui qui rassura et rassure encore tant d'adolescents quant à la possibilité de grandir sans vieillir ou mieux encore : de créer sans travailler : "nous ne travaillerons jamais!"
Bancs d'école et déjà les débats passionnés avec un professeur de Français, lectures, récitations, déclamations, analyses et interprétations.
Tant de générations qui vouent une amitié particulière à ce poète qui par son talent et son génie, a ainsi su tromper la vigilance des censeurs et autres éducateurs.

Et voilà que la vénérable maison Aden propose une anthologie du vénéré Arthur.
"Poèmes Politiques" proclame la très jolie couverture de ce recueil commenté par Frédéric Thomas. Notez qu'en plus d'être bons, les livres de chez Aden sont beaux, voilà pour le contenant.

Pour le contenu triangulons : Rimbaud, Thomas et -tout est dans le titre- la question?
Arthur c'est déjà fait et refait, c'est l'homme qu'il faut lire et non dire.
Une précision toutefois et de taille, le choix des poèmes et textes présentés est absolument parfait.
S'il manquait un livre de Rimbaud dans votre bibliothèque, ne cherchez plus.
Ensuite Thomas, qui n'en est pas à son premier ouvrage sur Arthur*, démontre à ceux qui n'auraient pas suivi combien Rimbaud est politique.
Car, tenez-vous bien camarades lectrices et teurs, il semblerait que certains en douteraient, si.
Ce qui nous ramène à ce professeur qui ne pouvait convenir qu'à l'opposé, créer de la poésie qui se limite à l'apolitique est aussi un choix politique.

Juste une question (sauf erreur), pourquoi omettre dans le commentaire l'extraordinaire exploration des sens par leur dérèglement, entreprise par Rimbaud?
L'Arthur amant des états de conscience modifiés par mère nature, grande pourvoyeuse en psychotropes divers. Les portes de la perception**, il les avait défoncées et depuis belle lurette. Cette remise en question par le voyage intérieur n'est-elle pas dans son cas aussi politique?

Arthur Rimbaud  "Poèmes Politiques" par  Frédéric Thomas -Aden

Lire un extrait

*"Salut et Libertés - Regards croisés sur Saint-Just et Rimbaud" par  Frédéric Thomas -Aden
**"The Doors of Perception"