27.2.12

[évacuer le nucléaire...]


...avant qu'il ne nous évacue:  voir cette carte animée/ interactive
[edit: Deux des trois cartes précédemment en illustration, étaient erronées, d'où la modification. Il ne s'agissait pas des zones "évacuées" mais "concernées".]

Appel urgent aux anti-nucléaires!

Peut-être êtes-vous déjà informé de la tenue de la manifestation "Fukushima, plus jamais!" du 11 mars 2012 à Bruxelles? Comme vous l'avez probablement remarqué, la mobilisation est tardive et jusqu'ici fort peu visible.

Donc relayez à vos listes de contacts, envoyez, publiez , mailez, twittez, facebookez, smsez, etc.
Mais Internet ne remplacera jamais une (2, 3,..) affiche(s) bien placée(s) à vos fenêtres, en rue ou dans les vitrines de votre quartier. Ni les tracts donnés dans la main accompagnés d'un vrai dialogue dans le monde réel! Invitez vos amis, votre famille, vos voisins, vos collègues…
Et surtout : venez manifester!

Imprimez l'affiche ou contactez le 0496 678 588 et commandez (gratuitement) affiches et tracts qui vous seront livrés (gratuitement) par ou à la poste!

Cliquez la carte pour visualiser la localisation des centrales et le nombre de réacteurs.
Il y a urgence, malgré leurs "crises" la sortie du nucléaire reste une priorité majeure! Particulièrement pour des pays sur-nucléarisés comme la Belgique (et la France).
Les centrales sont "prolongées" et vieillissent au-delà de ce qui était initialement prévu.
De plus leur gestion est confiée au privé qui vise les bénéfices et non la sécurité, comme l'a démontré TEPCO au Japon. Un accident, même moindre que ceux de Fukushima ou Tchernobyl, signifierait la contamination et -en principe- l'évacuation d'un quart de notre pays qui est plus densément peuplé que le Japon!

Merci pour votre attention,
Tractons, collons, mobilisons, le 11 mars doit être une réussite!
Et cela dépend de vous!
(Cet appel n'émane pas des organisateurs)

Cliquez la carte pour visualiser la localisation des centrales et le nombre de réacteurs.
Japon : 377.835 km²  comptait 54 réacteurs en activité => un réacteur pour 7000km²
France : 675.417 km² et 58 réacteurs, plus une douzaine à proximité des frontières => un réacteur pour 9650 km²
Belgique :  30.528km²(!) et 7 réacteurs et plus d'une douzaine aux frontières immédiates => un réacteur pour  1600 km² (!)

Même avec une probabilité d’accident extrêmement faible : un accident majeur seulement tous les 5000 ans pour un réacteur, la probabilité d’accident majeur par année avec 443 réacteurs en service sur Terre est de 8,48 %, c’est-à-dire un risque loin d’être négligeable!
R(443) = 1 – (0,9998)^443 = 8,48 %
(source : P.Jorion