14.3.11

[L'indécence nucléaire]

Ceux qui aujourd'hui encore, en dépit des évènements et du bon sens persistent à défendre l'option nucléaire sont assurément des irresponsables et des criminels, ce pour des dizaines, voire des centaines de millénaires. Méprisant les citoyens et les générations futures à un point tel qu'ils semblent réellement ne pas réaliser que leur discours défiant la raison les discrédite à jamais.

Une centrale nucléaire explose littéralement et par deux fois sous vos yeux mais la situation est sous contrôle!
Divers experts péroraient hier encore : "Le taux de radioactivité constaté ne dépasse pas celui acceptable dans l'année", affirmaient-ils sur un ton docte et rassurant…Le taux "acceptable" dans une année en l'espace de 24h et cela devrait nous rassurer?!
Particulièrement quand on connait le poids du lobby nucléaire au Japon -où la population s'est pourtant régulièrement prononcée contre le nucléaire- et que l'on imagine sans peine les efforts qu'ils déploient au niveau national et international pour tenter de minimiser les nouvelles catastrophes nucléaires en cours.
Écoutez les improviser et se ridiculiser quand ils déclarent que "ce n'est pas tant le tremblement de terre qui a posé problème mais le tsunami".
Dites-nous  mesdames et messieurs les "experts" depuis quand les secousses sismiques ne seraient généralement plus suivies de tsunamis en région côtière…sur une île?
Ainsi nous apprenons que ce n'est pas la bombe qui tue, en fait c'est son souffle, est-ce clair?
Tout comme ceux qui affirmaient avec aplomb hier aussi qu'un tel tremblement de terre est absolument exceptionnel et que rien de tel ne surviendrait plus sur Terre dans le siècle à venir, avant que le gouvernement Japonais ne doive signaler que des répliques allant jusqu'à 7 sur l'échelle de Richter sont à redouter dans les prochains jours.
Discrédités pour des siècles et des siècles.
Car ils savent que nous savons qu'aucun pays n'est à l'abri des humeurs diverses de la nature.
Image pathétique de cette ministre de l'écologie Française osant parler de décence tandis qu'elle ment effrontément -en directe et si mal- aux citoyens qui se rappellent soudain la proximité des centrales atomiques de leur région. Une langue de bois renvoyant certains staliniens au rang d'amateurs de seconde zone.

Le nucléaire contre la raison.

Prenons un pays, un des plus densément peuplé au monde, choisissons des zones aux activités sismiques très denses, de préférence en bordure de mer et contre l'avis de la population construisons-y des dizaines de réacteurs nucléaires! Et quand la catastrophe prévisible survient, minimisons.

C'est ce qu'ils ont fait, c'est ce qu'ils font!

Prétendons qu'il n'y pas de danger mais construisons nos centrales aux frontières…
Ou tout simplement au beau milieu du pays.
En Belgique, classée juste avant le Japon en densité de population, il y a deux centrales en activité dans un rayon de moins de 80km autour de Bruxelles. Aucune ville n'est à l'abri, sans compter les nombreuses centrales construites par nos voisins Hollandais, Allemands, Anglais et Français à leur frontière ou en enclave comme à Chooz.

Le puissant lobby nucléaire ne pourra plus masquer la sinistre réalité bien longtemps.
Certes la recherche nucléaire et certaines de ses applications en médecine et ailleurs sont indéniablement profitables mais rien et certainement pas ces dernières ne justifient cette prolifération, cette menace permanente contre la vie elle-même.
Energie mortifère car sa seule et unique justification réelle est la bombe, la domination et le suicide global pour horizon.
L'énergie nucléaire n'est pas "rentable", comparativement elle coûte financièrement, humainement et écologiquement bien trop cher, contrairement aux mensonges des "experts". Mais elle permet l'arme absolue! C'est un choix de société qui nous est imposé sans consultation.
Malgré eux, c'est pourtant ce qu'ils sont bien obligés d'avouer pour nous faire peur de l'Iran: Le nucléaire "civil" n'est qu'un leurre!
Et surtout qu'ils cessent de tenter de nous faire croire que le nucléaire serait la réponse "verte" par excellence aux changements climatiques! Qu'ils cessent aussi d'insulter notre capacité à raisonner en prétendant qu'il n'y a actuellement aucune alternative!
Et non, il ne s'agit pas surfer sur la vague de la peur mais sur celle de la raison.

Après eux, les déchets (et/ou la vitrification)

C'est ici que l'on touche -avec le concept né dans des esprits malades de la "dissuasion nucléaire" et d'un éventuel suicide global sur la décision de quelques élites voire suite à une erreur d'interprétation d'un vol d'oies en migration (authentique)- aux aspects qui démontrent à eux seuls toute l'inhumanité, l'irresponsabilité patente et vérifiée de l'option nucléaire.

Les "déchets" nucléaires, nous y avons tous pensé mais revenons-y juste un instant et écoutons-les, ces prétentieux ridicules qui osent se projeter dans les millénaires! Voyez-les vous affirmer sans rire qu'ils sont en mesure de vous garantir un confinement multi-millénaire alors que leurs centrales endurent mal quelques décennies! Il y a deux milles ans à peine serait né un certain Jésus et voici nos prophètes atomiques censés êtres des gens "sérieux" qui sans aucune gêne visible osent nous prétendre que le processus est sous contrôle par delà les dizaines, voire centaines (sic) de millénaires, un comble pour ces larbins des profits à court terme au mépris flagrant pour l'avenir! Ils ne seraient que pathétiques s'ils ne prenaient pas la vie de chacun et des générations futures en otage. Le système productiviste est malade, le nucléaire est son cancer, sa leucémie.

Ou quand comme aujourd'hui ils mentent aux populations dont la première concernée, admettant à reculons, tentant encore et toujours de minimiser, de travestir, ergoter alors que des centaines de milliers de vies sont en jeu, alors qu'ils utilisent de l'eau de mer pour tenter de refroidir un réacteur pratiquement à l'air libre! Comme lors des catastrophes précédentes, ils n'apprendront jamais, en fait ils ont choisi leur camp. Ce sont des assassins et il nous appartient de nous défendre, nous et les arrières arrières arrières (etc.) petits enfants de nos arrières petits enfants aussi!

A nous d'imposer la sortie définitive et urgente du nucléaire, autant du prétendument civil que du militaire, l'humanité a assez de défis à relever que pour se permettre de telles aventures mortifères et suicidaires pour l'unique bénéfice à court terme d'une élite sans scrupule. Voilà ce que raconte et démontre le Japon, hier comme aujourd'hui.