12.10.05

[Marx voulait abolir le travail]

Il est parfois surprenant de découvrir à quel point certains bafouent les textes dont ils se réclament…
De l’intérêt de lire !
Non, cette fois ce n’est ni Ben-Edictus, , ni Ben-Laden, ni leurs fan(atique)s ou autres sectes qui sont visés mais des gens qui clament haut et fort leur athéisme.
Notez toutefois qu’il vous expliqueront sans rire que l’« Histoire a un Sens » puisque (St) Karl l’a démontré (Amen !): Les marxistes, les communistes…..Trêve de taquinerie ! Revenez camardes : c’était pour rire !
En fait c’est une éloge de Marx que vous allez lire ici. Faite d’extraits de son œuvre, citations plutôt inattendues et réjouissantes, indiquées par un ami bien inspiré. Elles ouvrent de nouvelles pistes prometteuses pour le Travail sur le Labeur entrepris par la fourmilière et toujours en cours ! Voici les extraits, ils sont ensuite replacé dans leur contexte :

« Donc,… les prolétaires, eux, doivent, s'ils veulent s'affirmer en valeur en tant que personne, abolir leur propre condition d'existence antérieure… je veux dire, abolir le travail. »

« la révolution communiste par contre est dirigée contre le mode d'activité antérieur, elle supprime le travail »

Deux phrases extraites de « L’idéologie Allemande » écrite en 1845 par Karl Marx et Friedrich Engels. Le premier est extrait de la conclusion, le dernier paragraphe du livre :

« La contradiction entre la personnalité du prolétaire en particulier, et les conditions de vie qui lui sont imposées, c'est-à-dire le travail, lui apparaît à lui-même, d'autant plus qu'il a déjà été sacrifié dès sa prime jeunesse et qu'il n'aura jamais la chance d'arriver dans le cadre de sa classe aux conditions qui le feraient passer dans une autre classe. Donc, tandis que les serfs fugitifs ne voulaient que développer librement leurs conditions d'existence déjà établies et les faire valoir, mais ne parvenaient en dernière instance qu'au travail libre, les prolétaires, eux, doivent, s'ils veulent s'affirmer en valeur en tant que personne, abolir leur propre condition d'existence antérieure, laquelle est, en même temps, celle de toute la société jusqu'à nos jours, je veux dire, abolir le travail. Ils se trouvent, de ce fait, en opposition directe avec la forme que les individus de la société ont jusqu'à présent choisie pour expression d'ensemble, c'est-à-dire en opposition avec l'État et il leur faut renverser cet État pour réaliser leur personnalité. »

Le deuxième est en fait le troisième point découlant de la conception de l’histoire exposée dans « B[3.] Instruments de production et formes de propriété naturels et civilisés »

« 3. Dans toutes les révolutions antérieures, le mode d'activité restait inchangé et il s'agissait seulement d'une autre distribution de cette activité, d'une nouvelle répartition du travail entre d'autres personnes; la révolution communiste par contre est dirigée contre le mode d'activité antérieur, elle supprime le travail et abolit la domination de toutes les classes en abolissant les classes elles-mêmes,… »

CQFD…YES comrades, just do it ! Et pas de demi mesures cette fois.